Quand :
29 mars 2018 @ 17 h 00 min – 17 h 00 min
2018-03-29T17:00:00+01:00
2018-03-29T17:00:00+01:00

COMMUNIQUE DE PRESSE

La Stabilité, condition nécessaire pour la promotion du site Tunisie

Le Conseil des Chambres de Commerce Mixtes (CCM) a vu le jour le mardi 19 septembre 2017 et représente aujourd’hui 16 chambres mixtes.

La création du CCM a été une exigence dictée par l’impératif pour les chambres mixtes de coordonner leurs activités, de servir d’interface utile et efficace entre les entreprises qu’elles représentent et les pouvoirs publics, de se prévaloir du statut d’interlocuteur crédible et une force de proposition constructive visant à améliorer l’environnement économique et le développement de l’investissement étranger en Tunisie.

Le nombre d’entreprises étrangères représentées au CCM s’élève à plus de 3.400 soit 95% des entreprises étrangères installées en Tunisie, alors que le nombre d’emplois générés par ces entreprises dépasse les 360.000 postes.

Les deux grands objectifs du Conseil des Chambres Mixtes sont :

1- Assurer la promotion de la Tunisie en tant que site d’investissement tout en confortant la position des investisseurs qui ont déjà fait le choix de la Tunisie en tant que site d’affaires.

2- Œuvrer au développement des exportations tunisiennes en assurant leur promotion auprès de des pays et organisations partenaires.

Au vu de la situation difficile que traverse notre pays ; et les répercussions de ces difficultés, et plus spécialement l’instabilité, sur l’attractivité du site Tunisie et sur l’investissement, nous les membres du CCM, appelons les pouvoirs publics à :

  • Mettre tout en œuvres pour assurer la nécessité cruciale de la stabilité du pays et ce à tous les niveaux, sécuritaire, politique, économique et social afin de permettre à la Tunisie d’implémenter la stratégie adéquate et les reformes nécessaires dans le climat apaisé requis.

Nous nous permettons également de faire les recommandations suivantes :

  • Veiller à assurer la stabilité fiscale et à atténuer la pression qui frappe les entreprises et empêche leur développement.
  • Simplifier les procédures administratives et améliorer les conditions logistiques relatives à l’investissement et à l’export.
  • Simplifier le Code des changes tout en veillant au contrôle des flux financiers.
  • Procéder de toute urgence à la ratification de toutes les conventions de non double imposition pour éviter de pénaliser l’investissement étranger.
  • Evaluer le Nouveau Code d’Investissement et mettre en œuvre les dispositions qui manquent à sa pleine application.
  • Créer un conseil d’experts mixte, représentant le secteur public et le secteur privé, chargé du suivi des notations, des classements et de l’indice de corruption dans le but d’améliorer l’attractivité du site Tunisie.

Le Conseil des Chambres Mixtes rappelle qu’il est à même de mettre à la disposition des pouvoirs publics l’expertise de ses membres en vu de contribuer concrètement à la mise en œuvre de ses recommandations.

Le Conseil des Chambres Mixtes reste à la disposition des médias pour développer sa position.

Les membres du CCM